Bulletin d'inscription
Choisissez une où plusieurs lettres d'information selon vos centres d'intérêt
UPC NewsLetter
Santé
Industrie pharmaceutique
Manifestation Scientifique (congres)
Bromazépam UPC 6mg
    FORME
  • comprimé quadrisécable
    COMPOSITION
      par 1 comprimé
    bromazépam 6 mg
    INDICATIONS
  • Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes,
  • - Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.
  • contactcontact
      • POSOLOGIE et MODE D'ADMINISTRATION
      • L'utilisation du bromazépam n'est pas recommandée chez l'enfant, en l'absence d'étude. De plus, le comprimé n'est pas une forme adaptée à l'enfant de moins de 6 ans (risque de fausse route). 
      • Dose
        Dans tous les cas, le traitement sera initié à la dose efficace la plus faible et la dose maximale ne sera pas dépassée. 
      • En pratique courante :
        Chez l'adulte, en début de traitement, la posologie quotidienne moyenne du BROMAZEPAM est de 6 mg par jour, répartis le plus souvent de la manière suivante :
        - 1/4 de comprimé-baguette le matin (1,5 mg),
        - 1/4 de comprimé-baguette à midi (1,5 mg),
        - 1/2 comprimé-baguette le soir (3 mg).

        Elle doit être ensuite adaptée individuellement en fonction de la réponse thérapeutique. En psychiatrie :
        Selon la gravité de l'anxiété à traiter : chez les malades ambulatoires, la posologie s'établit entre 6 et 18 mg ; chez des sujets dont la sévérité du syndrome anxieux exige l'hospitalisation, il est possible de prescrire des doses plus élevées, 24 voire 36 mg par jour.

        Chez l'enfant, le sujet âgé, l'insuffisant rénal ou hépatique :
        il est recommandé de réduire la posologie, de moitié par exemple.
      • Durée
        Le traitement doit être aussi bref que possible. L'indication sera réévaluée régulièrement surtout en l'absence de symptômes. La durée globale du traitement ne devrait pas excéder 8 à 12 semaines pour la majorité des patients, y compris la période de réduction de la posologie (cf. Précautions d'emploi). Dans certains cas, il pourra être nécessaire de prolonger le traitement au-delà des périodes préconisées. Ceci suppose des évaluations précises et répétées de l'état du patient. Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique : traitement bref de l'ordre de 8 à 10 jours.
        CONTRE-INDICATIONS
      • Absolue(s) :
        • Hypersensibilité aux benzodiazépines
        • Insuffisance respiratoire sévère
        • Syndrome d'apnée du sommeil
        • Insuffisance hépatique sévère
        • Myasthénie
        • Intolérance génétique au galactose
        • Malabsorption du glucose et du galactose, syndrome (de)
        • Déficit en lactase
        • Hypersensibilité à l'un des composants